CONFERENCES

2015-2016

 

Premier Trimestre

 

SEPTEMBRE

Lundi 21 Conférence de rentrée

 

Palais des Congrès

14h30

 

 

Histoire du Tour de France

par Jean-Paul OLLIVIER, journaliste, écrivain

 

Pour conclure un été très cycliste à Loudéac, marqué par le passage du Tour de France en  Juillet et du Paris-Brest-Paris en Août, une conférence qui nous fera vivre le Tour de France depuis sa naissance avec ses événements marquants, ses anecdotes et des vidéos d’époque.

 

Lundi 28 Conférence

Foyer Municipal

14h30

 

 

La sagesse est-elle encore possible aujourd’hui dans un monde fou ?

Par Bernard GABE, Philosophe, Psychothérapeute

 

Il  nous présentera d’abord ce qu’est la sagesse, son essence à la suite d’un inventaire des toutes les grandes sagesses répertoriées et leurs trois grandes sources, spiritualités, philosophies et religions. Quels en sont les traits communs ?

Puis l’on verra quels sont les symptômes indéniables de la folie du monde d’aujourd’hui et la dévastation du monde qu’elle implique. Et enfin quelles sont les possibilités ou impossibilités de la sagesse sur les plans individuels et collectifs ?

 

OCTOBRE

 

Lundi 12 Assemblée Générale

Foyer Municipal

14h30

 

Les différents rapports de notre UTL  y seront présentés  Puis nous serons heureux d’accueillir Madame URVOY, secrétaire générale de l’UTL de Bretagne, qui présentera la convention signée entre les UTL et divers ministères. Cette convention met en lumière le rôle que joue les UTL dans différents domaines comme la culture, le social, l’ouverture sur le monde, l’intergénérationnel

Puis sera servi le pot de l'amitié

Vous trouverez cette convention ici

 

Vacances de Toussaint

du samedi 17 Octobre au Lundi 2 Novembre

 

NOVEMBRE

 

Lundi 2 Conférence

Foyer Municipal

14h30

 

Vers un monde sans abeilles ? Sommes-nous à l'aube d'une perturbation terrestre de premier ordre ?

Par Alain LE BRUCHEC, apiculteur

 Un monde sans abeilles ? Une catastrophe mondiale ! En tonnage, 35% de ce nous mangeons dépend directement de leur travail silencieux ! Si on parle de diversité, ce sont 84% des espèces cultivées en Europe et plus 80 % des espèces sauvages qui ont besoin de leurs pattes et de leur toison pour s'échanger du pollen et se reproduire.

Alors, comment peut-on imaginer un monde sans abeilles ?

Ces insectes connaissent actuellement des moments difficiles. Pesticides pathogènes, prédateurs invasifs rendent leur survie compliquée. Facteurs auxquels il faut ajouter l'agriculture intensive qui uniformise les paysages et prive les abeilles d'une alimentation constante. accessible et variée. La mortalité hivernale des ruches a de quoi inquiéter : entre 20 et 30% en France, autour de 40% pour la Belgique et la Suède et plus de 55% pour les USA.

Aussi, nombreux sont les apiculteurs qui jettent l’éponge, Que faire ? Les chercheurs, de l’INRA notamment, fournissent d’intenses efforts pour trouver des solutions.

Mais le monde des abeilles n’est pas que problèmes. C’est un monde libre, sauvage, fascinant, social. L’homme depuis l’antiquité voue une admiration sans borne à ces petites bêtes.

Vous aussi, venez à l’intérieur d’une ruche pour un merveilleux voyage. Vous ne regarderez plus les abeilles de la même façon.

 

Lundi 9 Film documentaire

Quai des Images

14h30

 

Le mystère Macpherson,

film documentaire de Serge Giguère, 2014, 77 min

C’est d’abord une histoire d’amitié improbable entre le grand Félix Leclerc et l’intrigant Frank Randolph Macpherson, ingénieur-chimiste jamaïcain arrivé au Québec en 1917, qui inspira la chanson « MacPherson » au poète. C’est ensuite une histoire de mémoire, celle de cette chanson justement, qui poussa la cinéaste Martine Chartrand à réaliser son impressionnant film d'animation à partir de peintures sur verre animées sous la caméra 35mm. Un film développé sur dix ans alors qu’elle entreprenait de vastes recherches sur ce personnage, tout en revisitant aussi sa propre histoire.

https://www.onf.ca/film/mystere_macpherson

Débat avec Serge GIGUERE et Martine CHARTRAND après la projection du film

Lundi 16 Conférence

Foyer Municipal

14h30

 

La « Nouvelle santé électronique »

Par Daniel BATTU, Technicien de réseau, ancien des PTT et du CENT

 Les gadgets électroniques liés à la santé et au bien-être se multiplient. Peut-on se fier à toutes les propositions commerciales relatives à la santé qui sont formulées sur Internet ? En fait, il faut considérer ces innovations d’une façon plus large. Les TIC (technologies de l’information et de la communication, dont Internet) envahissent le domaine de la santé dans sa totalité et elles vont en changer les règles d’usage, au domicile comme à l’hôpital, et dans tous les pays. Cette transformation est conduite sur la base d’un important travail de normalisation auquel contribue le monde entier, car l’objectif global est quadruple : il vise à améliorer la qualité des soins, réduire les erreurs médicales, unifier les procédures et diminuer les coûts des services de santé. Mais ces travaux de normalisation opposent en même temps des intérêts industriels et des traditions culturelles ancestrales. Chaque pays souhaite pouvoir résoudre ses propres problèmes d’ordre social ou démographique grâce à l’informatique et aux nouveaux réseaux de communication. L’enjeu social et humain est capital, et des avancées techniques commencent à émerger. Mais la technologie médicale normalisée permettra-t-elle de résoudre les problèmes de chaque pays dans des délais acceptables ?

Rédacteur de Smart webzine : http://www.smart-webzine.com/?lang=fr

 

Lundi 23 Conférence

Foyer Municipal

14h30

 

Brocéliande et les légendes arthuriennes.

Par Stéphanie VINCENT,  Docteur en littérature  du Moyen Age  
 

De nombreux lieux à Brocéliande sont liés à un ou plusieurs personnages du monde arthurien : Morgane et le Val sans Retour, Yvain et la fontaine de Barenton, Viviane et le château de Comper, les Chevaliers de la Table Ronde et l’église de Tréhorenteuc. La présentation de ces héros légendaires et l’histoire de la forêt de Brocéliande se mêlent pour nous montrer à quel point les personnages de Brocéliande sont riches de sens

 

Lundi 30 Conférence

Foyer Municipal

14h30

 

Histoire du Téléphone.

Par Christian LE QUINTREC, Formateur dans le domaine des Télécommunications en France et en Afrique

 Plus découvert qu’inventé, le téléphone a eu, dès ses débuts en 1876, des partisans dont les scientifiques et les hommes d’affaires et des opposants, plutôt les gardiens des bonnes mœurs.
Les industriels Parisiens l’apprécièrent tout de même au point de faire de Paris la ville la plus équipée d’Europe à la fin du XIXème siècle. Mais, il bousculait tellement les hiérarchies et les habitudes que les gouvernants français financèrent avec frilosité son développement.

Dans la 1ère moitié du XXème siècle, les défaillances du téléphone hexagonal devinrent l’objet de railleries au point que le numéro le plus connu fut longtemps  ‘’le 22 à Asnières’’ du sketch éponyme. Il est vrai que la mise au point d’un équipement d’un commutateur automatique, que l’on doit plus à un ‘’fossoyeur’’ qu’à un créateur, engendrait des conséquences sociales difficiles pour les demoiselles du téléphone.
A partir de 1970 et en une seule décennie, le téléphone devient la priorité pour tous, des hommes au pouvoir au particulier. Il se développe rapidement et la quasi-totalité des familles l’adopte.

La décennie suivante, le très astucieux Minitel avec son écran en noir & blanc s’imagine un bel avenir, tout en couleur et pas seulement… en rose. La formule ‘’Tout le monde nous l’a envié, personne ne nous l’a acheté’’ résume le destin de ce fleuron des télécommunications françaises.

Pas rancunier, le réseau support du Minitel accepte de transporter les trames de son remplaçant, le réseau Internet. L’invention de Bell ne connaîtra pas la 5ème  génération de centraux téléphoniques puisque le réseau Internet ne se montre pas très reconnaissant. Il va, d’ici peu, supplanter le classique téléphone avec ou sans fil.

Les utilisateurs du téléphone, du moins la majorité d’entre eux, sans le savoir utilisent une technologie numérique depuis plus de trente ans bien avant que leur appareil photo, leur caméscope, leur télévision, etc… deviennent, à leur tour, numériques.

Dans le domaine des télécommunications le top de la technologie d’un jour peut, en quelques années seulement, être quasi abandonné au profit d’une nouveauté. Ainsi les satellites sont devenus les suppléants de la fibre optique. Parfois, le contraire arrive puisque le vieux réseau de fils de cuivre du téléphone connait un long sursis en permettant d’offrir à beaucoup l’Internet haut débit via l’ADSL  en attendant la fibre optique.

De Graham Bell aux mobiles 4G, sans oublier le 22 à Asnières, les 140 ans du téléphone, son histoire, ses évolutions et son influence sur nos mœurs.

 

 

DECEMBRE

 

Lundi 14 Conférence

Palais des Congrès

14h30

 

Noël en Grande Bretagne à travers les siècles.

Par Philip Woodfine, Professeur émérite d’histoire.

 La fête de Noël a une histoire et une évolution, comme tout phénomène social et populaire. En Grande Bretagne, l’héritage du Moyen Âge a persisté pendant des siècles dans des rituels comme celui de la  liberté accordée aux pauvres de venir chanter et demander l’aumône aux gens aisés. Par contre, on remarque la disparition d’autres traditions, par exemple celle des  Rois Mages qui ne sont plus commémorés par les Anglo-saxons, pas même sous la forme de gâteau. Le sapin de Noël nous est arrivé, tout comme la famille royale, d’Allemagne, et la dinde nous est venue des États Unis. Les écrits de Charles Dickens ont donné un appui fortement sentimental à cette célébration hivernale. Avec ce Noël sentimental souligné par le cinéma américain d’après-guerre et par la musique populaire, on a déjà les grandes lignes de la fête moderne. Il faut juste y ajouter deux choses extrêmement importantes. L’une est la tradition à la fois religieuse et populaire des chants de Noël, et l’autre - bien sûr – le shopping.

Christmas Carols (Chants de Noël) interprétés par John Ponting et des étudiants des Conversations franco-anglaises, accompagnés par John Harding au clavier

Textes des chants ici.

 

Vacances de Noël

du 20 Décembre au 4 Janvier

DEUXIEME TRIMESTRE

JANVIER

 

Lundi 4

Après-midi convivial

Palais des Congrès

14h30

         Musique avec Anne Sorgues Jazz Quartet

 

"Un vent de liberté souffle sur les standards de jazz revisités par le Anne Sorgues Jazz Quartet. Ardente, la voix d’Anne enlace, réchauffe et exalte la joie d’être là, simplement.
A ses côtés, trois musiciens prisés de la scène jazz : Gaëtan N
icot au piano, Fredéric Guesnier à la contrebasse et Marc Delouya à la batterie.
Leurs origines plurielles nourrissent une harmonie singulière, à la fois respectueuse de l’âme du Jazz et teintée d’audace complice.
 

Ensemble, ils nous servent un cocktail pétillant et accessible, à partager sans modération."

 

Don't be on the outside
In a mellow tone (Duke Ellington)
Summertime (Porgy and Bess - George Gershwin)
Cheek to cheek : Un thème de Irvin Berlin que l'interprétation de Fred Astaire a rendue inoubliable
The man I love (George Gershwin)
Misty : Une magnifique balade d'Eroll Garner  (54 reprises par de nombreux artistes dont Ella Fitzgerald)
Line for Lyons : Un thème du saxophoniste Gerry Mulligan 
They can't take that away from me (George Gershwin)
One note samba (Antonio Carlos Jobim)
Sophisticated lady (Duke Ellington)

Et pour couronner le tout : galettes et bulles !

 

Lundi 11

Conférence
Foyer Municipal

14h30

          La fée électricité entre dans les campagnes bretonnes

par Jérôme LUCAS, Ecrivain, Editions vos récits

C’est en 1964 que les derniers habitants des campagnes bretonnes sont enfin raccordés à l’électricité.
L’habitat rural breton est très dispersé et les unités de productions d’énergie ne sont pas nombreuses entre les deux guerres. L’électrification des campagnes a été un véritable défi à relever. Des hommes et des femmes se sont battus pour que la fée électrique arrive dans chaque foyer.
Les anciens du centre Bretagne se souviennent du passage de la lampe à pétrole à l’ampoule de 15 ou 25 watts. Au travers des nombreux témoignages et anecdotes parfois cocasses, l’on mesure l’état d’esprit de nos aïeux face à cette évolution, l’enthousiasme et les craintes, l’émerveillement et les désillusions parfois… Ce travail de mémoire aborde les conséquences de l’électrification sur le confort de la population et le développement social et économique de la région.

 

Lundi 18

Conférence
Foyer Municipal

14h30

          L'image, preuve ou mensonge au service de l'histoire

par Yannick LEVANNIER, Photographe, Conférencier

Dans notre monde de communication par l'image, et celle-ci n'étant naturellement pas objective, il est important de connaître les différentes techniques et outils au service des artistes ( peintres ou photographes ) pour transmettre une information conforme à la vision qu'ils souhaitent nous faire partager.
Forts de ces connaissances, il sera alors possible de mieux lire les images, de les analyser, de les comprendre, et à travers divers exemples de découvrir comment certaines sont devenues au fil du temps, des vérités, des mensonges ou de la propagande historique.

 

Lundi 25

Conférence
Foyer Municipal

14h30

          Les oméga-3, mythes et réalités

par le professeur Jacques DELARUE, Nutritionniste au CHU de Brest

Que sont les oméga-3 ? Où les trouve-t-on ? Quels rôles jouent-ils dans l'alimentation ? Quelle est la meilleure façon des les consommer ?

Autant de questions que l'on se pose et auxquelles le Professeur Delarue apportera des réponses.

http://www.fondacoeur.com/pr-jacques-delarue

 

 

FEVRIER

 

Lundi 1er Conférence

Foyer Municipal

14h30

          Les quatre nobles vérités, premier enseignement du bouddhisme

par Jigme PUNTSOK, moine au Centre Bouddhique Tibétain de Plouray

"Les quatre nobles vérités", il s'agit du premier enseignement que le bouddha a donné à Bénarès après avoir atteint l'Eveil. Cet enseignement constitue la base de tout l'enseignement bouddhiste. Ces quatre nobles vérités mettent en évidence la réalité de la souffrance  inhérente à l'existence (1)  (par exemple la naissance, la vieillesse, la maladie et la mort) . Ensuite le Bouddha nous invite à chercher la cause de cette souffrance (2) pour arriver à réaliser la  cessation (3)  de ces états de souffrance. Quatrièmement, le Bouddha expose le chemin (4) qui mène à cette cessation, avec en filigrane la loi de cause à effet ou loi du Karma.

Site du Centre bouddhique tibétain de Plouray : http://www.drukpa.eu/fr/

 

 

Vacances d'hiver du 6 Février au 22 Février

Lundi 22 Conférence

Foyer Municipal

14h30

          L'homme sur Mars

par Charles FRANKEL, Géologue, a participé à des simulations martiennes.

La planète Mars est l’objectif principal de la NASA qui désire y poser des astronautes le plus tôt possible. En effet, outre l’aventure technologique et humaine, la planète rouge cache peut-être les preuves d’une vie extraterrestre. Elle jouit également d’importantes réserves en eau qui rendraient sa colonisation possible. Destin incontournable de l’humanité ou pure science-fiction ?

 Le conférencier présente les récentes découvertes faites par les sondes automatiques—en particulier l’actualité du robot Curiosity qui s’est posé dans un cratère martien et arpente à l’heure actuelle ses collines—ainsi que les projets de vols pilotés, et notamment les simulations de débarquement sur Mars auxquelles le conférencier a participé avec la NASA dans l’Arctique et en Islande.

voir le blog de Charles FRANKEL à cette adresse : http://blogs.futura-sciences.com/frankel/

 

Lundi 29 Conférence

Foyer Municipal

14h30

         Promenade vagabonde au pays des mots, ou Morbleu ! Les ribaudes sans vergogne sont-elles céans ?

par Jean AUBRY, professeur honoraire de Lettres, Conférencier

Ceci est plus une causerie qu'une conférence. Le conférencier nous convie à une promenade vagabonde au pays des mots, promenade dont le but est de montrer que les mots sont comme les êtres vivants: ils naissent (avec leur date et leur lieu de naissance), ils vivent (donc leur forme et leur sens peuvent se transformer) et ils meurent (même si, pour certains, c'est une fausse mort). Comme si nous étions chez les êtres humains, nous vagabonderons parmi les mots nés de parents inconnus, les mots adoptés, les mots expatriés, les mots qui s'enrichissent et ceux qui s'appauvrissent, sans oublier les mutants et les hésitants, les camouflés et les mort-nés. Au cours de ce vagabondage, nous expliquerons l'origine des jours de la semaine et ceux des mois, et nous nous demanderons, entre autres, pourquoi les gros mots sont des gros mots, pourquoi "garce" est péjoratif alors que "gars" ne l'est pas et pourquoi "prêtre" et "presbytère" sont, contre toute apparence, le même mot. Nous ferons également une petite incursion vers l'orthographe pour expliquer,par exemple, que "temps" et corps" s'écrivent avec "ps" à la fin, pourquoi on écrit, avant le XIX° siècle "étoit" et non "était" et, encore aujourd'hui, "grand mère" et non "grande mère".

 

 

MARS

 

Lundi 7 Conférence

Foyer Municipal

14h30

              Vienne 1900 et Gustav Klimt

par Gwénaëlle KERVELLA-DELACHAUSSEE, professeur d'Histoire de l'Art

L’empire austro-hongrois réuni pas moins de seize nations différentes au tournant du siècle et  pourtant il est en déclin. Il règne à Vienne un climat de fin du monde, les murs de la maison des Habsbourg s’écroulent peu à peu. François-Joseph est écrasé sous le fardeau d’un territoire de 600000 km2, miné par les luttes nationales.
 Néanmoins, Vienne devient le théâtre d’un véritable  foisonnement  artistique et culturel. La capitale,  laboratoire de modernité, a vu l’invention de la psychanalyse par  Freud, la création de la musique dodécaphonique par Schönberg,  la mise en pratique d’une architecture fonctionnelle avec Otto Wagner  et Adolf Loos...
 A la tête de la Sécession (nouvelle association d’artistes indépendants) de 1897 à1905, le peintre Gustav Klimt ouvre la voie à une autre génération qui revendique le droit de travailler en toute liberté en rejetant le poids de l’académisme.. Sa peinture, très décorative, offre une nouvelle vision de la femme, sensuelle et érotique. “Nous voulons ouvrir les fenêtres en grand, que le soleil nous arrive,  le soleil en fleur du nouveau printemps!” Hermann Bahr, 1891.
Lundi 14 Conférence

Foyer Municipal

14h30

Dans le cadre de la semaine des Langues Régionales, en partenariat avec le CACSUD 22

           Comment revitaliser le gallo  ?

par Bertran OBREE, poète, chanteur, Directeur de CHUBRI (institut d'inventaire et d'actualisation du gallo)

Le gallo : quelques notions générales sur le gallo et le recul de sa pratique.

L'galo s'rchom : les actions en faveur du gallo (des années 1970 à aujourd'hui, y compris sur le plan institutionnel.

Le droit international : le mouvement mondialpour la diversité linguistique ; les droits culturels (les nouveautés juridiques liées à la loi NOTRe de l'été dernier)

Revitaliser une langue : comprendre comment une langue peut disparaître, comment agir pour la transmettre

Pour aller plus loin

voir le site de Chubri : http://www.chubri.org/

 
 
« Le galo, qhi q’c’ét don ? » – Anne-Marie Pelhate. Le temps éditeur, 2011.

 

Lundi 21 Film documentaire

Quai des Images

14h30

          Au risque d'être soi,

2015 • documentaire • 59'52"

Un film de Jean-Jacques Rault, écrit par Jean-Jacques Rault et Gaëlle Douël.
image Guillaume Kozakiewiez • son Corinne Gigon et Graciela Barrault  montage Marie-Pomme Carteret • musique originale Etienne Cabaret

 Fils de paysan, les convictions chevillées au corps, portant toujours cheveux longs, bagues et boucle d’oreille, Joël Labbé est un sénateur qui ne ressemble à aucun autre. Gêné dans ses nouvelles fonctions par sa prise de parole et la gestion de ses émotions, il s’engage dans un travail avec une comédienne. Au fil de ces séances et de sa vie parlementaire, le film trace un portrait personnel et intimiste d’un homme qui « va vers son risque. »

http://www.mille-et-une-films.fr/l-le-perdue

 

Lundi de Pâques : 28 Mars

Vacances de Printemps du 2 Avril au 18 Avril

 

TROISIEME TRIMESTRE

AVRIL

 

Lundi 18 Conférence

Foyer Municipal

14h30

          Le naufrage du paquebot Afrique : la plus grande catastrophe maritime française.

par Luc CORLOUER, Historien, Ecrivain, Conférencier.

La conférence permet de (re)découvrir l’histoire méconnue du paquebot Afrique, la plus grande catastrophe maritime française, passée sous silence après le cortège de morts de la Grande Guerre.

Le 12 janvier 1920 le paquebot sombre au large de l’Ile de Ré emportant avec lui 570 passagers ainsi que l’équipage essentiellement composé de Bretons, dont la plupart de la région de Paimpol. Il y aura peu de survivants.

Commandé en 1907 par la Compagnie des Chargeurs Réunis, le bateau naviguera treize années entre la France et le continent Africain avant d’être emporté par le naufrage de 1920.

voir le site de Luc CORLOUER à l'adresse suivante ;

http://www.corlouer.fr/

voir aussi : http://www.memoiresdelafrique.fr/accueil.htm

 

Lundi 25 Conférence

Foyer Municipal

14h30

          Le droit d'asile, miroir de la citoyenneté

par Anicet LE PORS, ancien ministre, Juge pendant 13 ans à la Cour nationale du droit d'asile

Quelle attitude le citoyen d’ici doit-il adopter face au citoyen d’ailleurs qui frappe à sa porte et lui demande protection? La France a eu longtemps une réputation de « pays des droits de l’homme » en même temps que de « terre d’asile ». Qu’en est-il aujourd’hui face aux centaines de milliers de migrants qui affluent en Europe ? Le droit d’asile fixe au plan international les règles qui conduisent à la reconnaissance de la qualité de réfugiés. Mais au-delà doivent être pris en compte des aspects humanitaires et politiques : le XXIe siècle sera-t-il celui des réfugiés ?

Pour répondre correctement à ces questions il convient tout d’abord de faire l’état des lieux sur l’asile dans le monde et en France et s’interroger sur les comportements qui ont été déterminants de l’asile au cours de l’histoire et notamment des dernières décennies. Le droit d’asile qui relevait jusqu’à la seconde guerre mondiale des prérogatives de chaque pays est devenu international avec l’adoption de la Convention de Genève de 1951, ratifiée aujourd’hui par la très grande majorité des pays. Cette convention évoque les craintes de persécutions politiques, religieuses, ethniques, nationales et autres qui justifient l’asile accordé par un pays à un étranger qui le demande. À l’asile sont associés des droits et des obligations pour son bénéficiaire et il est temporaire. Face aux récents évènements concernant l’accueil des étrangers, beaucoup disent que le système actuel est « à bout de souffle » ; qu’en est-il en réalité ? La question n’est pas seulement juridique elle touche à tous les aspects de la vie en société et à la citoyenneté. Car si le pays d’accueil apporte au réfugié celui-ci interpelle aussi le citoyen d’ici et participe à sa formation et à l’évolution des mentalités. C’est en ce sens que l’on peut dire que le droit d’asile est le miroir de la citoyenneté.

voir le blog d'Anicet LE PORS à l'adresse suivante :

http://anicetlepors.blog.lemonde.fr/

Vous trouverez à cette adresse :  http://anicetlepors.blog.lemonde.fr/2016/04/26/universite-du-temps-libre-de-loudeac-25-avril-2016/

la Conférence prononcée ici le 25 Avril par M. Anicet Le Pors

 

 

MAI

 

Lundi 2 Conférence

Foyer Municipal

14h30

 

          Demain, la Bretagne : l’avenir du modèle breton

par le Professeur Yves MORVAN - Professeur émérite d'Economie, Université de Rennes 1 - Ancien Président du Conseil économique, social et environnemental de Bretagne

La Bretagne, région pauvre aux lendemains de la guerre, a connu, par la suite, une expansion continue : emplois, pouvoir d'achat, activités se sont développés très vite, à ce point qu'on a pu parler du "miracle breton". Aujourd'hui, si elle n'est pas "en crise", comme on le dit souvent, elle est confrontée à une série importante de défis : quels sont-ils? Comment va-t-elle évoluer ? Les nouveaux visages de la Bretagne se dessinent : quels sont-ils ? Voilà ce que sera la Bretagne en 2040...".

 

Lundi 9 Conférence

Foyer Municipal

14h30

           La Russie à la reconquête de son influence.
 
par Eugène JULIEN, Conférencier

 

La faillite sur tous les plans de l’ex-URSS en 2000 ne pouvait qu’entraîner un sursaut d’orgueil de la nouvelle Russie. Poutine sut, la conjecture aidant, redresser l’économie et décida de restaurer l’image de puissance de la Russie face à tous ses ex-pays satellites quelles que soient les frontières, face à l’Europe, face aux Etats-Unis, face à l’OTAN et sur les théâtres lointains où on avait cru se passer d’elle (Lybie, Syrie). La conférence fera le tour complet de cette stratégie, sur toutes les zones frontières et vous aidera à décrypter le jeu tenace de Poutine pour reconquérir l’aura perdue de la Russie.

 

Lundi 30 Conférence

Foyer Municipal

14h30

          Les arcanes de la police judiciaire

par Jean-Paul MAUGUEN, ex-directeur d'Enquêtes criminelles

La SR (section recherches) de Rennes a été créée en 1976, la 1ère en France au niveau de la cour d'Appel, sa compétence juridique.

Après avoir expliqué le pourquoi de cette première unité, un tour d'horizon sera fait sur les différentes enquêtes et les relations des OPJ (Officiers de police judiciaire) avec les magistrats lors de leur réalisation. On verra comment se déroule une enquête criminelle avec ses nombreux méandres et aléas.

Plusieurs exemples seront donnés ainsi que de bref exposés sur mythomanie, pyromanie, folie, etc...

 

Lundi 16 Mai : Lundi de Pentecôte

 

JUIN

 

Lundi 6 Conférence

Foyer Municipal

14h30

           Le Tour de Bretagne à pied par le littoral de Nantes au Mont Saint Michel

par Claude DEROLLEPOT, Ecrivain, Conférencier

Une première partie permettra de connaître le mode opératoire utilisé pour mener à bien un périple de 2450 kilomètres. Ce dernier a réclamé 218 jours de randonnées et 738 heures de marche, le plus souvent en solitaire.

La seconde partie verra la projection d'un film diaporama de 45 mn (436 photos), accompagné de musiques bretonnes traditionnelles.

On voyagera en même temps à travers l'histoire du GR34, des phares bretons, des marées et des îles.

Une préparation aux vacances en quelque sorte !!!